Il y a de jeunes spectateurs comme moi… Et de jeunes troupes comme « les Contes de la vallée » nominée cette année aux P’tits Molières récompensant les meilleurs spectacles des théâtres privés de moins de 150 places car « dans les petites salles, il y a aussi de grands spectacles »!

J’ai eu la chance de voir la nouvelle création d’Emilia Santucci à la tête de la compagnie et voici ce que j’en ai pensé:

Dans chacune des créations des « Contes de la Vallée que j’ai pu voir, l’univers est singulier, à la limite du fantastique. Il y a des jeux de lumière, des chants, des danses. Ce sont des contes modernes et poétiques, du théâtre contemporain sans pareil.

« Entre deux mondes » ne déroge pas à la règle et raconte l’histoire « d’un huit-clos dans un espace infini, entre la Vie et la Mort où poésie, pensées profondes et pulsions primaires se côtoient pour nous transporter un instant loin de tous les soucis, dans les entrailles de l’inconnu. » La trame narrative est pointilliste, il faut prendre chacun des tableaux comme une petite musique de la vie qui murmure à l’âme des hommes. On est pas tout à fait dans l’absurde de Beckett (mais s’il y a quelque chose de « Fin de partie ») mais clairement plus dans le théâtre classique logique et structuré. C’est un entre deux onirique et bigarré où l’on parle de la vie, des peurs et de la mort: « La vie mon cher c’est l’ensemble de toutes les forces qui résistent à la mort » déclare l’un des personnages. Il y a deux jeunes filles, un garçon et une sorte de Golum à la voix rauque se déplaçant à quatre pattes.

Laissez-vous porter par le spectacle car vous verrez rarement de telles créations, comme de la poésie qui prend corps… Je vous recommande l’expérience!

capture
Entre deux mondes est à voir:

 DATES: du 5 mars au 28 mai 2017 au Tremplin Théâtre

HORAIRES : Les dimanches à 16h00

Durée du spectacle : 1h00

Pour en savoir plus sur leur nomination, rendez-vous sur: les P’tits Molieres.com

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de la troupe: Les contes de la vallée.

 

Publicités